Laurence Chevalier

Diplômée de l’Université de Paris X Nanterre et de l’Université de Canterbury du Kent (Angleterre) double cursus droit français/droit anglo-saxon, j’ai ensuite intégré le Barreau des Avocats de Paris.

J’ai exercé pendant près de 5 ans au sein d’un cabinet d’avocats anglo-saxon, accompagnant les entreprises clientes dans leurs problématiques de droit des affaires et droit social.

J’ai ensuite rejoint brièvement un groupe immobilier en qualité de responsable droit social avant d’être débauchée pour prendre le poste de DRH d’une PME en création, devenue un réseau privé médico-social, gérant des EHPAD. J’y suis restée près de 11 ans, avec au plus fort de ma carrière la gestion de près de 2000 salariés, l’encadrement de 10 collaborateurs et d’une trentaine de directeurs de site pour un CA de 91M€.

Dans le cadre de mon expérience de DRH, j’ai intégré l’entreprise à ses débuts avec 4 salariés et ai contribué à mettre en place toute la politique RH et paie au fil de sa croissance, avec une approche terrain, opérationnelle et stratégique, allant de l’élaboration de plannings/organisation à la gestion des budgets/masse salariale en passant par l’administration et la sécurisation juridique ainsi que la gestion des reprises/achats (incluant audits et négociations sociales).

Soucieuse de transmettre mon savoir, j’animais des sessions de formation aux bases de droit du travail/principes RH des directeurs de site, assistantes administratives et cadres supérieurs, et ai participé pendant 5 ans aux jurys d’examen du DIREIS (Directeur/trice d’établissements de l’intervention sociale) de l’Institut Meslay.

Evoluant au sein d’un réseau où l’humain est au cœur des projets, qu’il s’agisse des salariés ou des résidents, j’ai fait mienne la devise de son fondateur dans la gestion des ressources humaines : concilier la dimension économique et humaine.

J’ai crée en 2015 WITANS pour accompagner et conseiller les entreprises dans la gestion opérationnelle de leurs ressources humaines, ciblant plus particulièrement les PME/TPE.

A lire aussi